Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Boy's Love Era
  • : Blog consacré au Boy's Love avec articles imagés et avis.
  • Contact

Profil

  • Tema
  • Je suis étudiante en lettres et fan de manga depuis le collège. C'est devenu une véritable passion et maintenant je ne souhaite qu'une chose... la partager.
Espérant vous apporter un peu de soutien dans votre recherches des perles rares, à bientôt
  • Je suis étudiante en lettres et fan de manga depuis le collège. C'est devenu une véritable passion et maintenant je ne souhaite qu'une chose... la partager. Espérant vous apporter un peu de soutien dans votre recherches des perles rares, à bientôt

Compteur visites

Rechercher

Liste D'articles

  • Hanazono no Kioku
    HINO Garasu Un soir dans un bar, Yuu rencontre un beau jeune homme nommé Chris qui lui demande de l'épouser. Totalement saoul, Yuu accepte cela comme une blague et se fait même tatouer. Le lendemain le tatouage sur son annulaire lui rappelle l'erreur...
  • Ai wo Kou Kemono
    HAKUTO Noriko Senoo Kaoru tombe amoureux d'un attirant étudiant de première année, Shinohara Akira, qu'il rencontre à la bibliothèque. Akira quant à lui, est un garçon solitaire qui ne demande qu'à être aimé par son père Souya Shinohara. Et Souya est...
  • Empty Heart
    MINASE Masara Professeur d'art dans un lycée, Jun Asami, aime son meilleur ami Ryuuta depuis le lycée. Jusqu’alors inconnu de Jun, le petit frère de Ryuuta, Takumi Kajihara, arrive dans son lycée. Ce dernier aime le professeur depuis qu'il l'a surpris...
3 août 2016 3 03 /08 /août /2016 19:11

HINO Garasu

 

 

Un soir dans un bar, Yuu rencontre un beau jeune homme nommé Chris qui lui demande de l'épouser. Totalement saoul, Yuu accepte cela comme une blague et se fait même tatouer. Le lendemain le tatouage sur son annulaire lui rappelle l'erreur qu'il a commis la veille. Une terrible erreur puisque Chris s'avère être un homme persistant et extrêmement possessif "Nous sommes mariés, nous devons donc rester ensemble"...

 

 

Graphismes : Séduite pas les graphismes de la couverture je suis allée de ce pas lire ce Bl, mais les graphismes à l’intérieur se sont révélés moins bons que prévu. Parfois les visages des personnages sont très beaux et d'autres fois ils sont très moyens. 
 


Histoire : Voici une histoire sombre, en dehors des carcans habituels.

Le uke est un jeune homme naïf, il a eu un court aperçu de la folie du seme mais ne s'en méfie pas, pire, il est irrémédiablement attiré par lui. On le soupçonne rapidement d'être un masochiste aux tendances un peu morbides. 
Le seme quant à lui est instable, ses agissements sont totalement aléatoires, ses réactions violentes et imprévisibles à la fois. Il est inquiétant et malsain dans sa façon de passer aisément du psychopathe à l'amant mignon, de l'homme mature (dont l'intelligence est hors du commun), à l'enfant capricieux et borné.

Mais tout cela est justifié. En effet, les deux personnages sont creusés petit à petit et prennent de la consistance. L'analyse de leur comportement, de leur psychologie à travers leur vécu est très intéressante.

 

C'est un Bl un peu glauque, intense et déchirant dû à l'instabilité des deux personnages qui se noient l'un dans l'autre pour survivre. On ne peut s'empêcher d'éprouver de la tristesse voire de l'empathie pour ces deux êtres meurtris par la vie. On se surprend à les trouver très mignons et attachants.
 


Points négatifs : la fin était trop rapide.  La cession entre le seme inquiétant d'avant et le seme doux deux ans plus tard était trop nette. Les sentiments du uke et sa prise de conscience sont apparus trop soudainement. 


Pour les amateurs de lecture mature, dramatique axé sur la psychologie je vous conseille ce Bl, un grand merci à Michi Yujo : http://michi.yujo.over-blog.com/2013/12/hanazono-no-kioku.html

 

Partager cet article

Repost 0
3 août 2016 3 03 /08 /août /2016 18:45

HAKUTO Noriko

 


Senoo Kaoru tombe amoureux d'un attirant étudiant de première année, Shinohara Akira, qu'il rencontre à la bibliothèque. Akira quant à lui, est un garçon solitaire qui ne demande qu'à être aimé par son père Souya Shinohara. Et Souya est incapable de faire ses adieux à sa bien-aimée morte il y a quelques années et reste prisonnier de son passé.  Les sentiments déchirants le coeur des trois personnages ne semblent pas pouvoir appaisés. En réalité ces trois âmes sont secrêtement liées par leur passé et la vérité éclatera... dans un futur proche. Quel destin attend donc ces êtres tragiques ? 


Graphismes : Les graphismes ne sont pas trop mal mais parfois il y a des erreurs de proportions. La couverture donne un bon aperçu, à vous d'en juger.


Histoire : Elle est un peu malsaine et improbable (comme par hasard le uke et le seme sont frères).
Je ne comprends pas la volonté de l'auteur de vouloir mêler les parentés pour écrire un Bl incestueux. On a ainsi le père adoptif qui était amoureux de sa propre sœur et qui se sert du fils de cette dernière comme d'un substitut. On a ensuite ce fils qui est amoureux de son père adoptif et qui s'y cramponne désespérément.  Puis on a enfin le personnage principal qui a le béguin pour son frère et qui tire avantage de la situation... ça n'arrête pas. 

On avait eu ce type d'histoire dans Brother x Brother mais elle était bien mieux ficelée. Les agissements des personnages étaient justifiés, leur psychologie était bien travaillée. Ici on a seulement l'impression que les personnages ont des problèmes mentaux.


De plus c'est un drame, la fin ne laisse pas une once d'espoir. Et puis il n' y a pas assez d'intensité, quitte à faire un Bl sombre, autant le faire jusqu'au bout. 


Vous pouvez le lire ici grâce au travail de la team Michi Yujo (merci!) : http://michi.yujo.over-blog.com/2014/03/ai-wo-kou-kemono.html

 

Partager cet article

Repost 0
3 août 2016 3 03 /08 /août /2016 18:06

MINASE Masara

 

 

Professeur d'art dans un lycée, Jun Asami, aime son meilleur ami Ryuuta depuis le lycée. Jusqu’alors inconnu de Jun, le petit frère de Ryuuta, Takumi Kajihara, arrive dans son lycée. Ce dernier aime le professeur depuis qu'il l'a surpris en train d’embrasser son frère endormi. Coup du destin, Takumi en grandissant ressemble à Ryuuta. A présent que Takumi est l'élève de Jun, il compte bien saisir cette chance pour se rapprocher de lui.

 


Graphismes : J'ai toujours apprécié les graphismes de Masara Minase, à vous de juger à la couverture, c'est bien représentatif. 


Histoire : 
D'emblée on saisit quels vont être les problèmes auxquels le personnage principal va se heurter 1) un amour à sens unique  2) peur de n'être qu'un substitut. 3) différence d'âge. 

L'histoire s'annonce intéressante et elle l'est, d'autant plus alors qu'on est pratiquement tout le temps du point de vue de Takumi. 

Les personnages sont attachants. Takumi est un jeune homme dynamique, taquin et mignon. Jun quant à lui est un adulte posé, protecteur mais qui au fond a gardé un cœur d'adolescent. Leurs sentiments sont bien décrits si bien qu'on est pris d'empathie pour eux.

Les personnages secondaires ont aussi leur rôle à jouer, leurs actions sont essentielles pour faire avancer le couple mais sans lourdeur. Ils ont un rôle d'adjuvants, non d'opposants pour une fois (je pense plus particulièrement à Tomoharu). 


Points négatifs : Takumi agit un peu trop comme « une allumeuse » mais il reste attachant. Jun quant à lui (malgré le fait qu'il soit le seme) ne prend pas d'initiatives, il est un peu « pataud », je regrette vraiment qu'il n'ait pas été plus actif.

Les personnages joue un chouilla trop au « tu m'approches je me dérobe, tu te dérobes je m'approche. »

Au vu de l'intrigue principale ce Bl aurait pu être plus intense.

 


Vous pouvez le lire ici, merci à Rêve Fruité et Ai ni Natte : 

http://www.reve-fruite.com/pr_emptyheart.php

http://team.aininatte.free.fr/empty.php

 

Partager cet article

Repost 0
3 août 2016 3 03 /08 /août /2016 17:26

KUJOU Aoi

 


Shinobu Miura et Eiichi Tashiro deux étudiants en fac partagent plus que des cours…mais ils ont aussi peu commun. Comme quoi une complicité et une attraction physique peuvent créer un couple d'amants improbable. Shinobu est plutôt embarrassé par tout ce qui touche à « faire la chose » et refuse de voir ses sentiments en face. Eiichi quant à lui est un jeune homme à l'esprit libre qui semble s'attacher très vite aux autres. Eiichi accepte de travailler pour un photographe en Amérique, Shinobu réalisera t-il trop tard que deux opposés peuvent former un duo parfait ? 


Graphismes : D'un oneshot à l'autre les graphismes peuvent changer, certains paraissent bien plus vieux que d'autre. De manière générale ils sont corrects.
Par contre l’enchaînement des vignette n'est pas clair. On a du mal à savoir qui parle ou à comprendre ce qui se passe parfois. Il n'y a pas de cession lorsqu'on passe d'une scène/d'un endroit/d'un moment à l'autre par exemple et certains personnages se ressemblent trop physiquement.
Cela gêne énormément la compréhension globale. 


Histoire : On avance par bons et on aperçoit, via de petites scénettes, certains moments de la vie du couple principal. Il en résulte une histoire assez décousue et finalement peu approfondie. On découvre à peine les personnages et leur psychologie. On ne peut que suivre leur relation qui, ma foi, fait du surplace, le uke et le seme vivant à distance. Je n'ai pas trop aimé le concept, c'est assez ennuyeux puisque l'histoire ne mène nulle part. 
Il en est de même pour les autres oneshot du volumes qui sont bien trop courts pour être appréciables. 


Recueil très très moyens, bien trop flou et décousu, vous pouvez le lire ici (merci à Rêve Fruité) : http://www.reve-fruite.com/pr_duetto.php 

 

Partager cet article

Repost 0
3 août 2016 3 03 /08 /août /2016 16:52

YAMAKAMI Riyu




Oneshot 1 : Shirasawa sort avec des hommes beaucoup plus âgés que lui, ce qui contrarie fortement Nakatani, l'un de ses anciens élèves. Le jeune homme, amoureux, n'admet pas qu'il puisse avoir des relations avec des "vieux", d'autant plus  alors qu'ils sont mariés et que Shirasawa en souffre. Malheureusement, Shirasawa ne se montre pas réceptif à ses arguments et le rejette une nouvelle fois. Nakatani parviendra-t-il à gagner le cœur de l'homme qu'il aime depuis toujours ?


Oneshot 2 : Akito met tout son coeur dans la gestion d'un petit groupe qui s'occupe de projets sociaux. La maison à côté de la sienne, vide jusqu'alors, se retrouve habitée par Kase, venu de Tôkyô. Akito sympathise avec lui et fait tout pour l'intégrer au mieux à son groupe. Jusqu'au jour où leur relation amicale est remise en question lorsqu'Akito découvre Kase au lit avec un homme.


Oneshot 3 : Il y a une chose que Shinoda ne peut pas supporter : Kôichi, son voisin de palier et son impolitesse. Non seulement il ne salue personne dans la résidence, mais en plus il ramène des hommes chez lui. Alors que Shinoda est témoin d'une dispute entre Kôichi et l'un de ses petits-amis du moment, il profite de soigner sa blessure pour lui faire la morale sur son comportement. Quelques jours plus tard, Kôichi lui fait une proposition indécente.


Oneshot 4 :  Il y a une vieille demeure nommée 'Le Manoir Fantôme' dans la ville où vit Takashi. Le fantôme en question se nomme Louis, le fils de feu l'ancien propriétaire. Takashi est obligé de lui rendre visite de temps en temps depuis que celui-ci lui a sauvé la mise alors qu'il s'était retrouvé avec un livre non-payé dans son sac. Petit à petit, Takashi se prend d'affection pour cet être solitaire dont la famille du côté paternel désire obtenir l'héritage.



Graphismes : Corrects. Les traits sont fins, les dessins plutôt simples. Il n' y a pas de défauts de proportions trop évidents.


Histoire : 
Oneshot 1 :  On nous présente un professeur hanté par la perte de son père et un de ses ex élèves. L'histoire n'est pas très intéressante. Le professeur à changé d'avis à propos du seme bien trop facilement, ça ne tenait pas debout. 


Oneshot 2 : Le uke est quelqu'un de profondément gentil et optimiste. Malgré les malheurs que la vie lui a fait subir il a toujours su rester positif et a continué à aller de l'avant. Mais on sent d'emblée que cette force cache une grande fragilité. Sa psychologie est très bien explorée à travers ses pensées. Il est vraiment très attachant. 
Le seme l'est tout autant. C'est un homme droit qui aspire à une vie simple, il lui suffit de peu pour faire son bonheur. On s’aperçoit vite que son côté solitaire n'est que le résultat d'une vie citadine. Une fois celle-ci laissée derrière, il apparaît être quelqu'un de sociable et altruiste. Il est très protecteur vis à vis du uke et fait tout son possible pour ne pas l'embarrasser et pour l'épauler. 
C'est très mignon. Leur relation est vraiment touchante. On en redemanderais bien. 


Oneshot 3 :  Le uke est un étudiant taciturne mais fragile. Le Seme est un jeune homme bourru, très à cheval sur les principes mais il est aussi très protecteur. Il s'inquiète pour son jeune voisin et le réprimande comme pourrait le faire un grand frère. Leur relation est assez mignonne.

Oneshot 4 : Les graphismes font très anciens. L'histoire était mignonne mais trop irréaliste et trop rapide. 


Mis à part le second oneshot j'ai trouvé les histoires plutôt plates. Vous pouvez les lire ici grâce à  Rêve Fruité : http://www.reve-fruite.com/pr_anata.php

 

Partager cet article

Repost 0
3 août 2016 3 03 /08 /août /2016 15:20

SHIMADA Hisami

 


Histoire 1 : Kanbe est amoureux de son patron, Tatsuya, qui le harcèle sexuellement, donc il décide d'aller voir une voyant. Ce dernier va t-il être en mesure de l'aider ? 
Histoire 2 : Tokunaga, réputé gentil, accepte de sortir avec un de ses élèves, Mochizuki si ce dernier retourne en cours et travaille comme il se doit. Un jour Mochizuki entend Tokunaga parler de lui par hasard avec un autre professeur et s’aperçoit que ce dernier cachait bien son jeu et qu'il n'est pas si gentil qu'il en a l'air…
Histoire 3 : Shibata Keigo, un seme qui aime beaucoup le type « jeune, petit et mignon » est attiré par son subordonné Saiga, mais ce dernier ne répond pas à ses critères puisqu'il est plus beau que mignon, plus grand que petit et a déja 25 ans. Un jour Saiga qui semble avoir un béguin pour lui, lui demande de l'accompagner à un voyage d'affaire. Shibata accepte, qu'elle n'est pas sa surprise quand ils finissent par coucher ensemble...


 


Graphismes : Meilleurs que Teiou no Amai Wana, un autre Bl de l'auteur, mais très moyens tout de même. 


Histoire :

Oneshot 1 : On a ici un patron sadique amoureux qui harcèle son employé maso, lui-même amoureux de lui (exactement le même type de couple que dans Teiou no Amai Wana et le même type de personnage secondaire). Le neko (dominé psychologique) rencontre un diseur d'aventure qu'il consulte régulièrement et ne s'aperçoit pas qu'il s'agit de son patron. Un peu après il se fait violer pas une tierce personne mais ne se débat même pas. Le taichi (dominant psychologique) les surprend et finit par proposer au violeur de continuer avec un plan à 3... Cette première histoire est totalement irréaliste et loufoque.

Le fait que les rôles du uke (dominé sexuel) et du seme (dominant sexuel) ne soient pas définies est assez surprenant, je n'ai pas trop apprécié. 


Oneshot 2 : Pas plus intéressant que le oneshot 1. On a un prof sadique a grosse libido et un élève frustré qui craint que son professeur ne soit en réalité qu'un manipulateur. 

Oneshot 3 : Plus original que les précédents parce qu'abordé selon le point de vue d'un seme. Ce dernier est un chasseur aguéri et pas une proie ne lui passe sous le nez. Le uke qui l'intéresse (et qui ne correspond pas à ses critères physiques à la base) est une jeune homme doux qui semble avoir un béguin pour lui. Le retournement de situation qui s'opère par la suite m'a bien fait rire. C'était à prévoir (pas vraiment d'effet de surprise) mais l'embarras de notre « seme » était amusant à voir. Bien sûr l'histoire n'est pas du tout réaliste. 



Ces One shot ne sont que des prétextes à des scènes de débauche, vous pouvez les lire ici grâce à  Passion Manga (inscription sur le forum requise) : http://passionmangang.forumactif.com/t1206-kaikan-pleasure?theme_id=199168

 

Partager cet article

Repost 0
3 août 2016 3 03 /08 /août /2016 15:06

SHIMADA Hisami
 


Mano Chiaki est naïf, incompétent et tout aussi maladroit. Ainsi, après huit entrevues infructueuses, il est plus que reconnaissant d'avoir enfin trouvé un travail. Il va devenir l'assistant de l'architecte de génie, Murasame. Même si Murasame est un despote et semble prendre plaisir à torturer Mano, celui-ci est déterminé à ne pas abandonner !


Graphismes : Très moyens. Ils sont très simplistes et les proportions ne sont pas respectées, particulièrement pour le uke. Il a une tête banale, de toutes petites épaules et le visage semble parfois un peu de travers. 


Histoire : Les personnages de ce Bl ne sont pas attachants. Mano est un pleurnicheur exaspérant à l'esprit simpliste, naïf et candide, totalement immature. Murasame quant à lui est froid et hautain qui rabaisse constamment les autres. 
L'histoire est loufoque est sans grand intérêt. Mano a été embauché parce qu'il semblait être une proie facile, qui même étant harcelée, ne créerait pas de problème à la société. Jeté dans la gueule du loup ce dernier doit faire face à Murasame. Plutôt que de partir après avoir su la vérité, ce dernier décide de rester, dans une volonté dépassant toute logique et sans aucun amour propre.

Au fur et à mesure des chapitres il ne fait que tomber de sadiques en sadiques, chacun jettant leur dévolu sur lui. Ça n'a aucun sens.

De plus tout est trop simple et évident. Comme par hasard l'auteur du dessin qui a poussé Mano à devenir architecte n'est autre que Murasame. Bien que ce dernier le harcèle il tombe amoureux et va entretenir avec lui une relation sado-maso presque malsaine. 

Il n'y a aucune place pour le réalisme, la psychologie et l'intensité. 

Enfin niveau traduction, on a un problème. Le vocabulaire, enfantin n'est pas adapté :  « Je vais me faire gronder », « Je devrai te punir », « Tu es un gentil garçon », « Waah, trop flippant ><''' »... Mano a tout de même 22ans et ses « Okay » répétitifs sont très énervants à la longue. 




Bl sans intérêt selon moi mais ce ne sera peut être pas votre cas, vous pouvez le retrouver ici (à condition de s'inscrire sur le forum) : http://passionmangang.forumactif.com/t2474-teiou-no-amai-wana?theme_id=199168

 

Partager cet article

Repost 0
3 août 2016 3 03 /08 /août /2016 14:35

MARUYA Kae
 

 

Un jour, Hikaru, employé dans une agence de voyage, tombe sur un séduisant étranger qui s'est évanoui dans le parc. S'inquiétant pour l'inconnu il le ramène chez lui et apprend que son nom est Léo. Ce dernier ne compte pas quitter l'apparement et se comporte de manière arrogante et irresponsable. Mais Hikaru ne peut résister à la douceur de Léo et bien qu'il ne sache rien de lui, il accepte de le laisser rester chez lui quelques temps. Aurait-il fait entrer un loup dans la bergerie ? 
 

 

Graphismes : On ne peut qu'être ébloui par les graphismes de MARUYA Kae. Je les ai trouvé particulièrement sublimes dans ce tome grâce au personnage de Léo et sa chevelure blonde.  


Histoire : Hikaru est un jeune homme à la personnalité douce qui rêve de voyager. Il a l'habitude de prendre soin des autres (sa famille entre autre, qu'il aide financièrement) parfois à ses dépends, on pourrait le qualifier de trop candide et gentil. 
Leo quant à lui est un étranger d'une contrée lointaine qui agit plus comme un enfant gâté qu'un adulte responsable. Il est courageux et déterminé mais il manque parfois de discernement voire de manière. C'est ce heurt entre les mœurs japonaises et étrangères que j'ai trouvé intéressant.


Points négatifs : Les origines de Léo aurait pu être un moteur d'originalité majeur cependant son pays natale est si irréaliste que tout retombe à plat. 
Les péripéties ne sont pas particulièrement intéressantes (les obligations de Léo). 
L'histoire en fait est bien trop farfelue. Il n'y a pas une once de réalisme, c'est dix fois trop à l'eau de rose. On se croirait dans un livre de la collection Harlequin. Finalement tout est trop facile, trop gros. On a des obstacles qui n'en sont pas et la psychologie est à peine effleurée. 


Bref, un petit Bl à lire pour passer le temps que vous pouvez trouver ici grâce à la team Passion Manga (merci à elle !) : http://passionmangang.forumactif.com/t2725-taiyou-no-kikoushi-termine?theme_id=190361

Vous devez vous inscrire sur le forum pour accéder à ce projet ! 

 

Partager cet article

Repost 0
3 août 2016 3 03 /08 /août /2016 14:06

HONJÔ Rie

 


Umehara Akio, professeur en lycée, est muté dans une nouvelle école quand il rencontre un de ses anciens élèves. Ce dernier, nomé Hataoka Kei avait été remis dans le droit chemin par Umehara et est à présent étudiant à l'université. Les deux hommes commencent à se voir régulièrement pour aller boire un verre. Umehara est un peu mal à l'aise à ce propos, il n'a pas l'habitude de consommer de l'alcool avec ses ex élèves. Et il le serait d'autant plus s'il savait que Kei l'aime de manière obsessionnelle au point qu'il le suive comme un stalker...
 



Graphismes : Je les ai toujours trouvé plaisants. 


Histoire : Intéressante et mignonne. 
Le professeur, Umehara, se rend compte qu'il a encore des choses à apprendre de la vie et cette fois c'est au tour de son ex-étudiant, Kei, de lui enseigner ce qu'est le sentiment amoureux.
J'aime bien les personnages. Umehara est quelqu'un de simple et gentil. Il a toujours pris soin de ses étudiants et fait de son mieux pour les aider. C'est quelqu'un de très lumineux, très optimiste. Il est aussi un homme mature qui sait se remettre en question et surtout qui sait faire évoluer son jugement.
Kei quant à lui est un jeune homme plein de détermination avec un tempérament plutôt calme (les deux hommes se ressemblent sur ce point). Il est assez calculateur mais puisque c'est motivé par son amour et qu'il reste très mignon, ce n'est pas un défaut. Il sait saisir les opportunités qui s'offrent à lui. On le plaint un peu de vivre un amour à sens unique qui le fait souffrir.
Les sentiments sont assez bien exprimés, l'histoire est assez prenante.


Points négatifs : Leur étreinte s'est produite un peu trop facilement à mon goût. J'aurais pensé que l'auteur prendrais d'avantage son temps après que le professeur ait rejeté son ex élève mais ça s'est quasiment fait dans la foulée. 
Les sentiments d'Umehara sont un peu flous, son attachement pour son élève et son amour pour son amant sont trop étroitement liés.
L'histoire se termine trop vite. On voudrait bien qu'il y ait une suite. 


Pour un Bl mignon, sans prétention que vous pouvez lire grâce à Encre de Rose. 
Attention cependant !! La team Encre de Rose a fermée ses portes, elle a eu la gentillesse de laisser ses projets à disposition chez une autre team de scantrad.  Vous pouvez ainsi retrouver ce volume chez YB, sur le forum. 


Partager cet article

Repost 0
3 août 2016 3 03 /08 /août /2016 13:48

HONAMI Yukine, KAZUKI Maki

 

 


Toru est troublé par les sentiments qu’il éprouve pour son ami Ryoji. Il le devient encore plus quand Ryoji lui avoue qu’il ne le laisse pas indifférent. Comment savoir si Ryoji est sincère ? D’autant plus que ce dernier n’arrête pas de flirter avec toutes les filles qui lui tournent autour... Un jour pourtant, Ryoji demande à Toru de coucher avec lui. Comment Toru va s’en sortir, sachant qu’en mettant ainsi ses sentiments en jeu, il pourrait finir par être blessé...? 

 

 

Graphismes : Les tracés sont très simples mais restent relativement efficaces. Il en ressort de la douceur qui colle bien avec la façon de l'auteur d'aborder ses histoires.  



Histoire : Le seme est un adolescent avec toutes ses pulsions et toute sa curiosité. Il piétine les sentiments des autres pour obtenir ce qu'il veut parce qu'il ne se rend pas compte de la portée de ses actes. On sent qu'il est habitué à avoir ce qu'il veut et qu'il supporte difficilement les contrariétés. J'ai trouvé ça assez réaliste, sa psychologiet sa façon d'être sont bien travaillées. 


Côté uke, ses sentiments sont aussi réalistes et compréhensibles. Il a d'abord décidé de garder enfermer à jamais les sentiments amoureux qu'il éprouvait pour son ami par peur de le perdre. Lorsque ce dernier a commencé à avoir des relations sexuelles avec lui par curiosité, il a été incapable de refuser (pas étonnant) et le pire dans tout ça c'est qu'il a continué de penser que c'était lui qui profitait de l'autre. Tant de candeur et de gentillesse le rend vraiment touchant.
 

J'ai beaucoup aimé le personnages qui joue le rôle de « conseiller » du couple, leur ami commun / il est très perspicace et très protecteur. J'ai beaucoup aimé le fait qu'il se mette en colère contre le seme à propos du uke. Il est aux premières loges pour voir l'avancée du couple, comme les lecteurs.
L'histoire prend quelques détours mais on est très satisfait de la fin.


Points négatifs : Le seme est trop immature à mon goût. Je dirais même qu'il est un peu trop égoïste voire nombriliste parfois. 

Ça se termine bien trop vite ! Un seul volume, quelle tristesse !
 

 


Merci beaucoup à Sankai Doumei pour ce projet ! Par ici : 

http://www.sankai-doumei.com/manga.php?id=43

 

Partager cet article

Repost 0
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -